Catégories
Espace public

DANSE AVEC LES TRONCS

Travail de recherche avec les perforateurs de BIM
Travail pédagogique avec les graphistes de Fabrication Maison
Esquisse grandeur nature
Projection printemps 2016
Civière de transplantation
Plantation
Pétasites blancs / Fougères mâles / Polypodes / Orpins blancs / Mahonias / Géraniums rotondifolia et robertianum
Finitions du prototype
Travail de façonnage avec les bûcherons de la mairie
Canadian Street Work Out
Crocotron

Lieu: Paris, 18ème arrondissement
Commande: Aménagements préfiguratifs
Commanditaire: Ville de Paris
Superficie: 3000 m2
Durée: 4 semaines
Année: 2015-2016
Réalisé avec: Point de Rassemblement, Collectif Etc, Collectif Bim et Fabrication Maison

Ce projet est né de l’envie de la mairie du 18è arrondissement et de plusieurs structures de développement local de transformer le rond-point de la Chapelle en un espace public support d’usages. Ce site, segmenté par un grand nombre de voies routières, était un espace traversé, mais ne proposait aucun confort aux riverains souhaitant s’y arrêter.

Le projet s’est déroulé sur 3 phases, permettant de développer des tests d’usages sur plusieurs mois, et de rebondir grâce aux retours d’expérience à l’issue de chacune des expérimentations, afin de réadapter le projet lors du chantier suivant.  

-La première phase a consisté en la construction par le collectif Etc de deux kiosques, supports d’expression et d’affichage pour les associations du quartier, tout en faisant office d’assises. 

-La deuxième phase a permis d’initier le travail avec les bûcherons de la ville de Paris, en mobilisant les troncs des arbres coupés pour raison sanitaire dans la ville, et les compétences des employés municipaux formés à la fabrication de mobilier à partir de cette ressource en bois local. Cette première réalisation a été précédée d’un travail de préfiguration et de recherche par la danse et le jeu, dirigé par les performeurs du collectif Bim. Ces exercices sur le mouvement du corps dans l’espace et sur le détournement des usages dans l’espace urbain ont permis de cibler une première intervention : la construction d’une assise intégrée à une grande jardinière. Les plantes installées ont été transplantées depuis la friche voisine de l’ancienne gare de triage de Chapelle-Charbon. 

-La dernière intervention a permis de généraliser le principe de la première jardinière sur un espace plus vaste, par la réalisation de nouvelles pièces de mobilier, réalisées à nouveau avec l’aide des bûcherons de la ville de Paris. Le chantier s’est clos par une performance du collectif Bim, venant ainsi inaugurer et activer les nouveaux aménagements du Rond-Point.

Au printemps 2019, ces aménagements ont été démontés suite aux plaintes de certains riverains concernant les nuisances sonores et les conflits d’usages nés de la présence du mobilier dans cet espace public qui n’était auparavant investi par aucun usager.