Catégories
Centre Bourg Espace public Études

LES ATELIERS DE SAINT FREGANT

Atelier In Situ
Développer des scénarios à court et moyen terme
Projection pour la place de la mairie
Esquisse d’une placette de la fontaine
Plan masse

Lieu: Saint-Frégant (29)

Commande: étude collaborative pour le réaménagement des espaces publics du Bourg.

Commanditaire: Mairie de Saint Frégant

Echelle: Un kilomètre de traversée de bourg + 1 Place + 2 espaces publics extensifs

Budget : 14000€

Année: 2019

En 2019 la mairie de Saint Frégant nous a contacté pour mener une réflexion globale sur les espaces publics du bourg avec la volonté forte d’y associer les habitants.

La particularité de ce bourg est de s’organiser de façon diffuse le long d’une route de près d’un kilomètre, sans réelle centralité mais avec plusieurs “pôles” rythmant la traversée : le restaurant et la mairie, l’église, une vaste ferme, l’école et différents lotissement.

L’un des principaux axes de travail est d’arriver à transformer cette route en une vraie rue.  Le projet permet de créer une traversée piétonne confortable, un rétrécissement de la voirie et donc une réduction de la vitesse en faisant la part belle au végétal.

Par ailleurs, cette réorganisation rend possible la création d’une vraie centralité autour de la mairie, de l’église et du restaurant avec une refonte de la place qui pourra profiter de sa situation en belvédère largement ouvert sur le paysage.

Afin de créer une vision partagée du projet, nous avons mis en place de nombreux ateliers tant en phase de diagnostic qu’en phase de conception associant élus, habitants, services techniques et services du département, afin de préfigurer et de mettre en débat les grandes orientations de projet. 

L’étude a débouché sur l’élaboration d’un plan directeur à l’échelle du bourg ainsi que la rédaction de fiches-action, indiquant le mode de mise en oeuvre adéquat pour chaque intervention (chantiers en régie, chantiers participatifs, chantiers par des entreprises encadrées par une maîtrise d’oeuvre…). Sachant que les travaux envisagés sont très lourds financièrement pour une commune de petite taille, nous avons aussi imaginé des solutions intermédiaires, en attendant le projet pérenne (proposer par exemple la création de fosses de plantation en faisant scier l’enrobé existant par les employés municipaux avant d’avoir les fonds nécessaires pour refaire la chaussée vieillissante). L’étude donne donc aux élus une feuille de route assurant une cohérence des aménagements et les aidant à prioriser dans le temps les actions qu’ils souhaitent mener.

Merci aux habitants, aux élus, à Patrick, employé municipal, à l’association Bruded, à la DDTM et à l’ATD pour ces temps d’échange et de débats