Catégories
Sensibilisation au paysage Transmission

L’ECHELLE ET LA FOLIE

Comment s’implanter dans un parc ?

Lieu: Landerneau

Commande: Encadrement d’un workshop sur les liens entre paysage et design

Commanditaire: Ecole européenne supérieure d’art de Bretagne (Sites de Brest et Rennes)

Echelle: 3,5 HaAnnée: 2019

En décembre 2019, nous avons été invités par l’équipe enseignante du master design de l’Eesab pour encadrer un workshop autour de la question des liens entre paysage et design. 

Cet atelier s’appuyait sur les réflexions menées par la ville de Landerneau sur l’appropriation d’un des espaces publics de la commune, le Parc urbain, situé au bord de l’Elorn, rivière structurante de la ville. Cet espace est soumis à deux contraintes principales : sa submersion lors des grandes marées, et l’organisation de grands rassemblements festifs de plusieurs milliers de personnes. D’où l’espace très libre du parc, constitué en grande partie par une vaste pelouse pouvant accueillir ces événements.  

Les étudiant.e.s étaient invité.e.s à réfléchir à des dispositifs permettant une plus grande appropriation de cet espace tout au long de l’année par les riverains, en faisant en sorte que les interventions imaginées n’entravent pas la tenue des festivals.

La première partie du workshop a été l’occasion de les familiariser avec l’approche des paysagistes, en proposant aux étudiants de porter leur attention lors de l’analyse du site aux questions des échelles, à l’inscription du site dans le grand paysage, à la succession des saisons, à la temporalité du vivant, aux questions des flux et de la cohabitation d’usages très différents, afin d’imaginer une stratégie d’implantation de leurs interventions.

La seconde partie de l’atelier visait à développer des solutions techniques et à dessiner des pièces de mobilier, en s’appuyant sur un inventaire des ressources disponibles non exploitées sur les plateformes des services techniques (pierres de taille, bittes d’amarrage, blocs béton anti-intrusion…), afin de s’inscrire dans une logique de réemploi.

Le workshop s’est clos sur une présentation des travaux des étudiant.e.s, qui ont été reçus par les élu.e.s et technicien.ne.s de la ville de Landerneau avec beaucoup d’enthousiasme. Ce travail initié lors du workshop devrait se poursuivre par la réalisation d’une première série de pièces par des étudiants accompagnés par des jeunes designers.